Hillberry
Huiles  Bio
Alimentation Bio
Sirop de dattes
Sirop d'agave
Fruct'Agave
Inuline Naturalever
moins 30% de calorie
Cristaux d'agave
Jambon Bio Jabugo
 biomasse olives
Baies de Goji
Elixir Hillberry
Jus d'argousier
Huile d'argousier
Graines de Chia
Quinoa Bio
L'argousier AOC
Bacopa Monnieri
Seabuckthorn Oil
Energy drink winner

NOUVELLE  RECOLTE DE GRAINES DE CHIA BIO DE BOLIVIE DISPONIBLES

 

 

 

 

   

Plantation de graines de sauge hispanique

 

Graines de Chia

Le Chia ou la Sauge hispanique L. est une plante appartenant à la famille des lamiaceae. Elle est originaire des zones montagneuses du Mexique et bien que ce soit une nouveauté sur notre marché, elle est connue dès 3500 avant . J.-C. comme un aliment et un remède utilisé par plusieurs civilisations précolombiennes.

Avant l'arrivée de Christophe Colomb en Amérique, elle représentait l'une de 4 cultures basiques des Aztèques et des Mayas, qui l'utilisaient

  • Dans des préparations alimentaires et médicinales

  • Dans des boissons rafraîchissantes et nutritives

NUTRACEUTICS BIO PRODUCTS importe ses graines de Chia bio du Mexique, d'Argentine & du Paraguay

 Nos plantations sont situées ,à plus de 2000 m d'altitude.A cette altitude toutes les conditions climatiques  requises permettent d'extraite des graines plus de 35% d'huile organique, label de qualité unique pour notre marque déposée  Farine Végétale "AL'OMEGA 3"

 

LES GRAINES DE CHIA SONT LA SOURCE VEGETALE LA PLUS RICHE EN OMEGA 3 AVEC UN EQUILIBRE OPTIMAL ENTRE LES OMEGA 3 ET LES OMEGA 6

Les graines de Chia sont également riche en fibres solubles et insolubles, en vitamines du groupe B, en antioxydants & minéraux exempt de gluten et de cholestérol. 
Comparé avec les principales céréales, les graines de CHIA fournissent plus d'énergie,plus de protéines, plus de fibres et des lipides de qualité supérieure.

COMPARAISON DES GRAINES DE CHIA AVEC LES AUTRES ALIMENTS

  • Beaucoup plus d'anti-oxydant que les airelles
  • Fibres:100% de plus que dans les flocons de céréales
  • Potassium:100% de plus que dans les bananes
  • Fer:200% de plus que dans les épinards
  • Sélénium:300% de plus que dans le lin
  • Calcium:500% de plus que dans les haricots rouges
  • Oméga 3:700 fois plus que dans le Saumon
  • Phosphore:800% de plus que dans le lait entier

L'APPORT COMPLEMENTAIRE D'OMEGA 3 EST INDISPENSABLE A NOTRE SANTE 

Au cours des 100 dernières années, la consommation des acides gras oméga-3 a diminué de 80%, pendant que celle des oméga-6 augmentait considérablement. Les oméga-3 sont cardio protecteurs en raison surtout de leurs effets bénéfiques sur les arythmies, l’athérosclérose, l’inflammation et la thrombose. Selon certaines données, ils améliorent aussi l’activité endothéliale, diminuent la tension artérielle et causent une baisse significative des triglycérides

 

Les acides gras jouent un rôle capital dans le corps humain. Ils agissent souvent comme des hormones pour délivrer divers messages, c'est le cas par exemple après une blessure, le corps émet alors des signaux caractéristiques de l'inflammation. Divers acides gras (comme les prostaglandines) interviennent dans ce mécanisme de l'inflammation. Ils ont donc un rôle anti-inflammatoire. Parmi tous les acides gras, les omégas-3 sont particulièrement importants car ils permettent de lutter contre les inflammations, fluidifient le sang, diminuent le sucre sanguin et la tension artérielle, augmentent le bon cholestérol et calment et régularisent le rythme cardiaque.

EFFETS ANTI-INFLAMMATOIRES DES OMEGA 3

Dans l'organisme, les oméga 3 et les oméga 6 donnent naissance à des cytokines. Ces molécules sont des médiateurs du système immunitaire. Elles ont un rôle soit inflammatoire soit anti-inflammatoire. Les oméga 3 conduisent à la formation de cytokines anti-inflammatoires. C'est pourquoi on parle beaucoup d'eux dans le cadre des maladies cardio-vasculaires.

L'inflammation est le phénomène qui déclenche la résorption osseuse. En fait, nous nous apercevons que toutes les maladies liées à l'âge ont des mécanismes communs... C'est la raison pour laquelle les recommandations nutritionnelles prodiguées par les scientifiques sont protectrices pour l'ensemble des pathologiesdégénératives, telles que cancers, maladies cardio-vasculaires, ostéoporose...

BIENFAITS DES OMEGA 3 SUR LE DIABETE

Une étude récente suggère que les enfants qui consomment régulièrement des oméga-3 verraient leur risque de développer un diabète de type 1 diminuer de 55 %. Des bienfaits probablement liés à l’action anti-inflammatoire des oméga-3

Les personnes qui font le plein d’oméga-3 auraient moins de risques de développer un diabète de type 2 que celles qui en consomment peu. Telles sont les conclusions de deux études récemment publiées dans l’American Journal of Clinical Nutrition. Elles confirment ainsi les potentiels bénéfices de ces acides gras contre le diabète.

La première étude a été menée par les chercheurs de L’Université de Washington, à Seattle, sur 3088 personnes âgées afin d’évaluer la relation entre le taux d’oméga-3 (DHAEPA et ALA) sanguin et le risque de diabète. Au cours des 10 années de suivi, 204 personnes ont développé un diabète de type 2.  Celles qui ont les taux les plus élevés d’EPA et de DHA ont moins de risques de diabète que celles qui ont les taux les plus bas. De même, des taux élevés d’ALA sont associés à une réduction du risque.Pour la seconde étude, les chercheurs de l’Université du Minnesota, à Minneapolis, ont suivi 43176 adultes âgés de 45 à 74 ans durant 10 ans. Les participants ont détaillé leur consommation d'oméga-3, et notamment d’ALA. Durant le suivi, 2252 personnes ont développé un diabète. Les résultats montrent que chez celles qui ont les taux d’ALA les plus élevés, le risque de diabète est réduit de 22 %.

Référence :

Djoussé L, Biggs ML, Lemaitre RN, King IB, Song X, Ix JH, Mukamal KJ, Siscovick DS, Mozaffarian D; Plasma omega-3 fatty acids and incident diabetes in older adults. Am J Clin Nutr. 2011 May 18.- Brostow DP, Odegaard AO, Koh WP, Duval S, Gross MD, Yuan JM, Pereira MA; Omega-3 fatty acids and incident type 2 diabetes: the Singapore Chinese Health Study. Am J Clin Nutr. 2011

OPTIMISATION DU FONCTIONNEMENT DU COEUR AVEC LES OMEGAS 3

De nombreuses études épidémiologiques ont montré qu’une consommation d'oméga 3 entraînait une diminution des maladies cardiovasculaires. Cette protection a depuis été confirmée par différentes études d'intervention contrôlées.
Notamment, deux études en prévention primaire, ont montré respectivement que les sujets dont le taux d’oméga-3 dans le sérum était important voyaient leur risque de mort subite abaissé de plus de 80 %. Un résultat confirmé par une seconde étude montrant que ceux qui consomment plus de 0,7 grammes d’oméga-3 par jour voient leur risque de maladie coronarienne diminuer de 40 %.
L’étude GISSI a été menée sur plus de 11 000 patients ayant survécu à un premier accident cardiovasculaire et a montré que la supplémentation en oméga-3 associée à un régime méditerranéen entraînait une réduction de 23% du risque de mort subite.
Selon les chercheurs, les omégas 3 améliorent la santé cardiovasculaire car ils agissent sur plusieurs paramètres à la fois : 
- ils diminuent la tension artérielle, facteur de risque cardiovasculaire majeur
- ils diminuent l’agrégation plaquettaire et favorisent la dilatation des vaisseaux sanguins
- ils diminuent le taux de triglycérides plasmatiques et limitent les troubles du rythme cardiaque, en particulier les arythmies ventriculaires.

RÔLE ANTISTRESS DES OMEGA 3

Les chercheurs de l’Université du Connecticut confirment les bénéfices des oméga-3 sur l’humeur. Les femmes enceintes qui prennent des suppléments d’oméga-3 seraient moins sujettes à la dépression après leur accouchement que celles qui n’en prennent pas.Les auteurs ont suivi 52 femmes enceintes de leur 24ème à leur 40ème semaine de grossesse. Cinq fois par semaine, les participantes ont pris soit un placebo, soit un supplément d’huile de poisson contenant 300 milligrammes de DHA, un acide gras de la famille des oméga-3. Après l’accouchement, les symptômes de dépression (troubles du sommeil et de l’alimentation, troubles émotionnels, anxiété, confusion, culpabilité,…) ont été mesurés. Les résultats montrent que les femmes qui ont été supplémentées en oméga-3 durant leur grossesse ont moins de symptômes de dépression post-partum que les autres.

Référence :Shari I. Lusskin, Federation of the American Societies for Experimental Biology, news release, April 12, 2011

 LES OMEGAS 3 REMEDE ANTI DEPRESSIONS CHEZ LES PERSONNES ÂGEES

L’intérêt des oméga-3 dans le traitement de la dépression vient d’être prouvé chez la femme âgée. Moins de symptômes dépressifs, une amélioration de la qualité de vie, tels sont bénéfices constatés par les chercheurs de l’université de Pavie, en Italie, après deux mois de supplémentation en oméga-3.Pour déterminer le lien entre humeur et oméga-3 chez les seniors, les scientifiques ont suivi 46 femmes âgées de 66 à 95 ans et souffrant de dépression. Chaque jour durant 2 mois, 22 participantes ont reçu 2,5 grammes d’oméga-3 et 24 ont reçu un placebo. Leurs symptômes dépressifs ainsi que leur qualité de vie ont été évalués avant et après le suivi.

Résultats : la supplémentation entraîne une augmentation des taux de DHA et d’EPA, des acides gras de la famille des oméga-3. Par ailleurs, à l'issue des 2 mois, les femmes qui ont reçu des oméga-3 ont une meilleure qualité de vie et présentent moins de symptômes dépressifs qu’au début de l’étude.

Référence :Rondanelli M, Giacosa A, Opizzi A, Pelucchi C, La Vecchia C, Montorfano G, Negroni M, Berra B, Politi P, Rizzo AM; Long chain omega 3 polyunsaturated fatty acids supplementation in the treatment of elderly depression: effects on depressive symptoms, on phospholipids fatty acids profile and on health-related quality of life. J Nutr Health Aging. 2011;15(1):37-44

DIMINUTION DES RISQUES D'ALLERGIE CHEZ LES ENFANTS DONT LES MERES CONSOMMAIENT DES OMEGAS 3

On en sait désormais plus sur le lien entre consommation d’oméga-3 chez la mère et diminution du risque d’allergie chez l’enfant. D’après une étude menée chez l’animal, la prise de suppléments d’oméga-3 durant les périodes de grossesse et d’allaitement serait associée à une augmentation de la perméabilité intestinale et donc à une réduction du risque d’allergie.

Les chercheurs de l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) de Rennes ont testé l’impact des oméga-3 sur des porcs femelles. Durant la gestation et la lactation, une partie des femelles a reçu un régime alimentaire normal et l’autre partie a reçu un régime riche en acides gras oméga-3. La fonction intestinale des petits a été évaluée 3, 7, 14, 21 et 28 jours après la naissance.

Résultats : 28 jours après la naissance, la barrière intestinale est davantage perméable chez les petits dont la mère a reçu des oméga-3 que chez les autres.

"Une perméabilité intestinale importante permet aux bactéries et aux nouvelles substances de passer plus facilement dans le sang. Ces substances déclenchent alors une réponse immunitaire et la production d'anticorps", précisent les scientifiques. Ainsi, grâce aux oméga-3, "le système immunitaire du bébé pourrait se développer et mûrir plus rapidement, entraînant une réduction du risque d’allergie."

Référence :F. De Quelen, J. Chevalier, M. Rolli-Derkinderen, J. Mourot, M. Neunlist, G. Boudry ; n–3 polyunsaturated fatty acids in the maternal diet modify the postnatal development of nervous regulation of intestinal permeability in piglets. The Journal of Physiology, Published online ahead of print, doi:10.1113/jphysiol.2011.214056.

PREVENTION DE L'OSTEOPOROSE AVEC LES OMEGAS 3

Les cytokines et d’autres médiateurs de l’inflammation comme la prostaglandine E2 (PGE2) issue du métabolisme des acides gras oméga-6 de l’huile de tournesol favorisent l’ostéoporose en activant les cellules responsables de la destruction osseuse. A l’inverse, les acides gras oméga-3 réduisent la perte osseuse parce qu’ils s’opposent aux cytokines et autres médiateurs inflammatoires

COMMANDE MINIMUM : 1000 kg

Contact: hillberrys@live.fr

Délais de livraison :5 semaines 

Quantités autorisées par la Commission de Régulation Européenne

  1. Produits Cuits pas plus de 10 %
  2. Céréales du petit-déjeuner pas plus de 10 %
  3. Fruit,  et mélanges de graines pas plus de 10 %
  4. Chia Pré-conditionné   pas plus de 15 g par jour
BIO DISTRI FRANCE | hillberrys@live.fr